L'hippodrome de Pompadour avec ses haies entièrement naturelles est réputé très sélectif !

1ère catégorie Obstacles consacrée aux galopeurs

Ce qui frappe le visiteur lorsqu’il arrive à Pompadour, c’est ce terrain vallonné, aux couleurs harmonieuses grâce à la verdure où se dressent les obstacles naturels, ceinturés d’une piste de sable de 2 000 mètres, faisant face au château.

Son parcours de cross, très sélectif, fait sa réputation. Classé 1ère catégorie obstacles, ses haies sont complètement naturelles. On parle de haies "vertes" (contrairement aux haies "noires", en synthétique). Y sont organisées courses de plat, d’obstacles et l’épreuve de cross du concours complet d’équitation. Son atout : permettre au spectateur de suivre l’ensemble du parcours depuis les tribunes.

Outil de détection et de sélection

Le Pays de Pompadour (et le Limousin) était une terre d’élevage très réputée, il ne manquait qu’une chose pour perfectionner la sélection et compléter l’éducation des chevaux : un hippodrome.

Il fut créé en 1836, à l’initiative de M. de LESPINATS qui eut "la pensée de demander la construction d’un hippodrome autour de la prairie dite du château car, pour (…) obtenir des chevaux de pur sang ayant de la force, de l’énergie et du fond, il était indispensable de leur donner dès l’âge de trois ans, un exercice soutenu, bien calculé, et capable de développer toutes leurs parties musculaires".

Organisation des premières courses et création de la Société de courses

C’est ainsi que l’hippodrome, voué d’abord à l’entraînement, voit l’organisation des premières courses l’année suivante, en 1837. La "Société d’Encouragement de Pompadour pour la propagation et l’amélioration des chevaux" naît six ans plus tard, le 21 août 1843. Supprimée en 1870, sa devise "Union et persévérance" est reprise par la Société des Courses de Pompadour, créée le 21 octobre 1887, juste cinquante ans après les premières courses. En 1891, le Pari Mutuel Hippodrome (PMH) est instauré. Aujourd’hui les parieurs viennent sur l’hippodrome à chaque réunion, mais on peut également parier dans toute la France, grâce au Pari Mutuel Urbain (PMU).